Formation et conjointe

avatar par défaut
Bonjour à tous,
Je souhaite intégrer la formation de sous off avec ma conjointe ( en espérant réussir le concour d'entrée 🤞). Nous avons prévu de nous pacser avant l'entrée en école.
Ma question, savez vous si il y a une chance de ne pas être séparé après la fin de l'école?
Même si je suppose que les notes obtenu y joueront pour beaucoup.

Merci d'avance de vos réponses
Interne Divers

3 réponse(s)
avatar par défaut
Salut ! Je me posais des questions dans le même genre et voici ce que j'ai pu comprendre.
Le PACS n'est pris en compte qu'au bout de deux ans d'ancienneté. Il n'influe pas sur l'école. Si tu es pacsé depuis plus de deux ans en école, et qu'elle est déjà affecté, une place s'ouvre dans sa brigade et à toi de bien bosser pour la chopper. (Où l'inverse) Sinon c'est une procédure de rapprochement de conjoints en sortie d'école qui peut parfois prendre du temps et surtout vous envoyer tout les deux dans un endroit moins chouette que celui que vous aviez eu grâce à l'amphi.
Il existe une circulaire propre aux rapprochements de conjoints au sein de la gendarmerie. En la recherchant dans Google tu devrais facilement la retrouver. C'est une circulaire qui détaille tout les types de conjoints possible. Le cas de deux élèves gendarme y est.

avatar par défaut
Merci pour la réponse, effectivement j'ai pris compte de ce circulaire avant de poster ma question, mais certaines grandes lignes restent encore flou pour moi.. j'avais cru comprendre que le pacs était pris en compte seulement si il était fait avant le début de l'école.

avatar par défaut
Bonjour, mon conjoint est militaire et le pacse prend effet seulement à partir de deux ans de pacse. Je ne sais pas comment ça se passe en gendarmerie mais ça reste un corps d’armée donc ça doit être le même fonctionnement. Après je connais un couple, ils se sont rencontrés en école, ils sont à côté (moins d’une heure), ils se sont pacsé par la suite. Je penses que pour l’école il y a une chance sur cinq que vous soyez dans la même, comme les affectations, tout se fait au classement !